Exposés

Les parties de l’exposé

Introduction

  • pour un exposé oral, saluer l’auditoire et le remercier de sa présence (à éviter dans un exposé écrit);
  • énoncer le sujet et expliquer en quelques mots ce qu’il implique (éviter d’écrire: « Je vais parler de… » dans un dossier écrit);
  • décrire en quoi ce sujet est intéressant et quels en sont les aspects importants;
  • possiblement, expliquer le choix de ce thème:
    • « J’ai choisi ce sujet, car j’ai toujours été fasciné·e par… ».

Plan / Table des matières

  • indiquer les grandes parties de l’exposé;
  • s’il s’agit d’un exposé oral présenté à plusieurs, indiquer qui va dire quoi;
  • s’il s’agit d’un exposé écrit, indiquer les numéros de page;
  • le plan peut être placé avant ou après l’introduction; avant surtout si l’introduction est assez longue et détaillée et dans un exposé écrit.

Développement

  • éviter le plagiat:
    • ne pas « copier/coller » des textes, puis changer quelques mots ici ou là; cela reste du plagiat;
    • si un passage est particulièrement bien écrit, le citer entre guillemets, puis indiquer clairement la référence;
  • prendre des notes en lisant différents documents, puis rédiger un texte personnel;
  • éviter d’utiliser le passé simple et, en général, ne pas mélanger les temps;
  • mettre en italique les termes d’une langue étrangère (ex. « Les Romains habitaient dans des domus, des villae et des insulae. »).

Conclusion

  • commencer par dire ce qu’on pense avoir fait:
    • « Dans cet exposé/Avec ce dossier, je pense avoir bien montré l’importance de…;
  • faire une synthèse, un rapide résumé des points abordés;
  • faire un bilan critique de l’exposé: difficultés rencontrées et surmontées, points qui pourraient être améliorés;
  • évoquer d’autres aspects qui auraient pu être traités et qu’il serait intéressant d’étudier à l’avenir;
  • ajouter un côté personnel en lien avec le sujet
    • « J’ai beaucoup été touché·e par cet aspect… »;
    • « J’aurais/Je n’aurais pas voulu vivre à cette époque, parce que… »;
    • « J’ai été choqué·e d’apprendre que… »;
    • « Je trouve intéressant que tel ou tel aspect n’a pas beaucoup changé depuis l’Antiquité ».

Références

Bibliographie

Une bibliographie doit être précise (elle doit permettre de retrouver l’ouvrage et l’édition utilisée) et cohérente (tous les items doivent être cités de la même manière). Dans la bibliographie, on inscrit la référence de tous les ouvrages que l’on a utilisés. Les différentes informations de la référence se trouvent sur la couverture et au début du livre, mais aussi parfois à la fin, voire en quatrième de couverture.

Exemple d’une manière de faire: 

On inscrit dans l’ordre :

  • le nom de famille de l’auteur ou de l’autrice suivi d’une virgule
  • l’initiale du prénom de l’auteur ou de l’autrice (ou, le cas échéant, les initiales des prénoms)
  • l’année de publication entre parenthèses suivie d’un point
  • le titre de l’ouvrage suivi d’un point
  • le lieu d’édition suivi de deux points
  • la maison d’édition suivie d’un point

N.B. 1 : S’il y a deux auteurs/autrices, on les sépare par « et ». S’il y a plus de deux auteurs/autrices, on ne met le « et » qu’entre le ou la pénultième et le dernier ou la dernière. Voir les exemples ci-dessous.
N.B. 2 : Dans une bibliographie, les références sont classées par ordre alphabétique.

Exemples :

Agosc, M., Baud, M., Durussel, V., Kolde, A., Maréchaux, S. et Rapin, A. (2014). Latin Forum 11e. Lausanne : État de Vaud-DFJC-DGEO.

Dao, F. et Tissot, L. (2014). Aventicum, en vadrouille dans la capitale. Avenches : Site et Musée romains d’Avenches.

Schwentzel, Ch.-G. (2011). L’Égypte des Pharaons. Toulouse : Milan.

Sitographie

Pour les sites internet consultés, il faut indiquer l’adresse complète (l’URL localisée dans la barre d’adresse). On indique ensuite entre parenthèses la date de consultation (rien n’est vraiment stable sur internet). Par exemple :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Préverenges (consulté le 02.01.2019)

Pour ne pas faire d’erreur dans l’adresse, il est vivement recommandé de faire du « copier/coller » plutôt que d’essayer de réécrire l’adresse manuellement.

Références iconographiques / Tables des illustrations

Pour indiquer la source d’une image tirée d’internet, il faut indiquer son numéro d’ordre (placé devant chaque légende) puis l’adresse complète de l’image, et enfin la date de consultation. Par exemple :

(1) https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Preverenges-coat_of_arms.svg (consulté le 29.12.2021)

Supports

  • éviter les fautes d’orthographe, de syntaxe et de ponctuation (faire relire son texte et utiliser un correcteur d’orthographe informatique);
  • éviter les images pixelisées;
  • toujours légender les illustrations.

Panneaux

  • utiliser des images de qualité et assez grandes (visibles d’assez loin) en lien avec l’exposé et légendées;
  • ne pas mettre de longs textes, mais plutôt des mots-clés, des listes, des tableaux…;
  • utiliser l’informatique pour l’écriture (si elle est disgracieuse); imprimer et coller.

PowerPoint / Keynote

  • choisir un thème en lien avec le sujet (pourquoi des étoiles, si le sujet est la cuisine antique?);
  • éviter de mettre trop de textes, les diapositives doivent être un support à l’exposé oral et non un doublon;
  • légender les illustrations.

Exposé écrit / Dossier

  • l’enregistrer sous forme d’un document PDF à vérifier avant envoi; on est ainsi sûr que le destinataire pourra l’ouvrir et disposera de la même mise en page;
  • nommer le fichier intelligemment, par exemple:
    • nom de l’auteur, de l’autrice, des auteurs ou des autrices;
    • titre de l’exposé (l’abréger s’il est trop long);
  • si le fichier est trop lourd, le partager (par exemple dans OneDrive) ou l’envoyer au moyen d’un site destiné à cet effet (WeTransfer, GrosFichiers…).