Conjugaison

Remarques générales

Quand on étudie un verbe, il est important de se demander quelles en sont les particularités, les difficultés, en gros pourquoi ce verbe a le droit à sa propre entrée dans le Bescherelle.

Les deux auxiliaires — être et avoir — sont à savoir sur le bout des doigts.

L’indicatif futur simple

La première personne (je) de l’indicatif futur simple ne prend pas de -s (sinon on la confondrait avec le conditionnel présent; exemple: je chanterai vs je chanterais = conditionnel).

Les verbes qui à l’infinitif présent ont une consonne avant le -re (verbes en -dre, -pre, -(t)tre, -cre, -vre) n’héritent pas d’un e sorti de nulle part entre cette consonne et le re à l’indicatif futur et au conditionnel présent.

  • exemples: je rendrai, je romprai, je mettrai, je vaincrai, je suivrai

L’indicatif passé simple

L’indicatif passé simple des verbes en -er (1er groupe) est régulier. Il suffit d’enlever le -er de l’infinitif présent et d’ajouter les terminaisons: -ai -as -a -âmes -âtes -èrent ( aux verbes en -ger et en -cer).
La première personne (je) de l’indicatif passé simple des verbes en -er (1er groupe) ne prend pas de -s (sinon on la confondrait avec l’indicatif imparfait; exemple: je chantai vs je chantais = imparfait).

  • chant-er: je chantai, tu chantas, il chanta, nous chantâmes, vous chantâtes, ils chantèrent
  • mang-er: je mangeai, tu mangeas, il mangea, nous mangeâmes, vous mangeâtes, ils mangèrent
  • plac-er: je plaçai, tu plaças, il plaça, nous plaçâmes, vous plaçâtes, ils placèrent

L’indicatif passé simple des verbes en -ir avec suffixe -ss- à certaines formes (2e groupe) est régulier. Il suffit d’enlever le -ir et d’ajouter les terminaison: -is -is -it -îmes -îtes -irent (les trois personnes du singulier sont identiques au présent et au passé simple).

  • fin-ir (finissant): je finis, tu finis, il finit, nous finîmes, vous finîtes, ils finirent

L’indicatif passé simple des autres verbes (3e groupe) est irrégulier. Il existe trois séries de terminaisons: -is -is -it -îmes -îtes -irent / -us -us -ut -ûmes -ûtes -urent / -ins -ins -int -înmes -întes -inrent

  • prendre: je pris, tu pris, il prit, nous prîmes, vous prîtes, ils prirent
  • lire: je lus, tu lus, il lut, nous lûmes, vous lûtes, ils lurent
  • venir: je vins, tu vins, il vint, nous vînmes, vous vîntes, ils vinrent

Le subjonctif présent

À part être et avoir (les deux auxiliaires!), tous les verbes connaissent les mêmes terminaisons au subjonctif présent: -e -es -e -ions -iez -ent.
Les formes des trois personnes du singulier et de la troisième personne du pluriel sont parfois identiques à celles de l’indicatif présent.
Les formes de la première personne du pluriel et de la deuxième personne du pluriel sont parfois identiques à celles de l’indicatif imparfait.

  • avoir: que j’aie, que tu aies, qu’il ait, que nous ayons, que vous ayez, qu’ils aient
  • être: que je sois, que tu sois, qu’il soit, que nous soyons, que vous soyez, qu’ils soient

Le subjonctif présent des verbes en -er (1er groupe) est régulier. Il suffit d’enlever le -er de l’infinitif présent et d’ajouter les terminaisons.
Le verbe aller est irrégulier: que j’aille, que tu ailles, qu’il aille, que nous allions, que vous alliez, qu’ils aillent.

Le subjonctif présent des verbes en -ir avec suffixe -ss- à certaines formes (2e groupe) est régulier. Il suffit d’enlever le -ais de la première personne de l’indicatif imparfait et d’ajouter les terminaisons.

Le radical du subjonctif présent des autres verbes (3e groupe) n’est pas prédictible. On le trouve en pensant à une phrase commençant par « Il faut que je… ».

L’impératif présent

À la deuxième personne (tu) de l’impératif singulier, si le verbe finit par -e, il n’y a pas de -s.

  • exemples: mange! jette! ouvre! aie!
  • va! (du verbe aller) ne prend pas non plus de -s, comme les autres verbes en -er (1er groupe).

Les temps composés

Les temps composés ne présentent pas de grandes difficultés quand on connaît les temps simples correspondants, qu’on maîtrise la conjugaison des auxiliaires être et avoir et qu’on sait former les participes passés.
Il suffit de mettre l’auxiliaire au temps simple correspondant et d’ajouter le participe passé (à accorder avec l’auxiliaire être).

temps simples temps composés
présent passé composé
imparfait plus-que-parfait
passé simple passé antérieur
futur simple futur antérieur
conditionnel présent conditionnel passé
subjonctif présent subjonctif passé
subjonctif imparfait subjonctif plus-que-parfait
impératif présent impératif passé
infinitif présent infinitif passé
participe présent participe passé

La formation du participe passé

  • celui des verbes en -er (1er groupe) est régulier: on remplace le -er par
    • exemples: chant-er chant-é, mang-er mang-é, plac-er plac-é
  • les participes passés en -u n’ont jamais de consonnes à la fin
    • exemples: battu, bu, conclu, connu, couru, cru, crû, dû, lu, plu, pu, reçu, rendu, su, tenu, tu, vaincu, vécu, voulu, vu…
  • pour les autres participes passés, en le mettant au féminin on saura s’il y a une consonne à la fin et si oui laquelle
    • exemples: cueilli-e, fui-e, haï-e, senti-e, servi-e, suivi-e; assis-e, mis-e, pris-e; conduit-e, craint-e, dit-e, écrit-e, fait-e, joint-e, mort-e, peint-e

    La voix passive

    Pour mettre un verbe à la voie passive, il faut mettre l’auxiliaire être au temps voulu puis ajouter le participe passé (attention aux accords!).

    • exemple: ils mangeaient = indicatif imparfait → ils étaient (indicatif imparfait) mangés (participe passé accordé avec le sujet)

    Les verbes en -yer

    Devant un e muet, le y des verbes en -yer (-ayer, -uyer, -oyer) devient i; seuls les verbes en -ayer peuvent optionnellement conserver le y.

    • exemples: je paie/je paye, mais j’essuie, j’envoie

    Plan

    Conjugaison - plan - 9VP3 - 2021-2022

    Liens